Vous êtes ici: Accueil > Documentations scientifiques > Revues récentes > SERADIKA, revue de Communication > SERADIKA, numéro 02, 2017


  • Vivre chez l’habitant : les exigences de terrain et les expériences complexes d’une équipe interdisciplinaire
    SERADIKA, N° 02 Antananarivo CERCOM, Novembre 2017, pp.21-33

    Auteur : Rija Fenosoa ANDRIANANTOANINA

    Mots-clés : terrain, approche des acteurs, coopération interdisciplinaire, étude qualitative

    [FRS] Il est facile de créer l’illusion que vivre chez l’habitant est une approche standardisée à appliquer tel qu’il est décrit dans un manuel de recherche en Sciences Humaines et Sociales. Les pratiques variées des disciplines scientifiques rend complexe la situation des chercheurs issus de différents domaines formant équipe, face aux exigences du terrain. En suivant cette logique de coopération interdisciplinaire, la question fondamentale reste sur comment déjouer les impératifs de la société à étudier ? Cette communication propose d’aborder ce concept de vivre chez l’habitant défini comme une démarche de construction de relation avec le terrain et les acteurs. C’est autour des besoins d’adaptabilité de cette démarche par rapport aux spécificités du terrain que s’articulera notre réflexion. Le débat portera, dans ce cas, sur les différents contextes qui conditionnent sa transférabilité dans une situation à une autre en vue d’une étude qualitative.

    [MLG] Ny fiarahana miaina sy monina amin’ny olona eo amin’ny toerana anaovana fikarohana dia heverina ho fomba fiasa fanao sy azo ampiharina araka ny famaritana azy am-bokim-pikarohana momba ny maha olona sy ny fiaraha-monina. Samihafa arakaraka ny sampam-pahalalana anefa ny fampiharana izany. Manoloana ny zavatra takian’ny toerana iasana koa dia sarotra ho ana mpikaroka avy amina seha-pahalalana tsy mitovy nantsoina hiara-hiasa ny manatanteraka io fomba fiasa io. Manoloana izany fifampidirana sampam-pahalalana samihafa izany ary dia fanontaniana lehibe iray no mipoitra : ahoana ny fomba hialana amin’ny « tsy maintsy » rehetra apetraky ny mponina ifotony raha te hanao fikarohana malalaka ny mpikaroka ? Resahina ao anatin’ity lahatsoratra ity ho valin,izany ny mahakasika ny fiarahana monina sy miaina amin’ny mponina eo an-toerana satria io dia làlana iray ahafahana mamboly fifandraisana amin’ny sehatra sy ny mpisehatra. Hojerena ao anatin’izany koa ny fahafahana mampihatra azy amin’ny sehatra sy tranga hafa.

    [ANG] It is easy to create the illusion that "to live with the locals" is a standardized approach to be applied like described in a manual of research in Humanities and Social Sciences. There are variety of practices depending on disciplines and the situation becomes easily complex for researchers from different fields who work in a team when they have to face field’s requirement. By following an interdisciplinary cooperation logic, the fundamental question is how to deal with the imperatives of society to study ? This paper proposes to approach the concept of living with the locals defined as a building relationship with the field and the actor process. Our interest points the needs of adaptability of this approach in relation to field’s specificities. Therefore, for qualitative study, the debate will focus on the different contexts that condition its transferability from one situation to another.

    Télécharger la version PDF

© MESupReS 2009 - 2018. Mentions légales
(p) Secrétariat Général | Direction des Technologies de l'Information et de la Communication (DTIC)
Contact: dtic@mesupres.gov.mg - Tous droits réservés