Vous êtes ici: Accueil > Documentations scientifiques > Revues récentes > Revue Malgache de Cancérologie (RMC) > Revue Malgache de Cancérologie. 2017 ;2(1), ISSN 2519-7304


  • Un Deuxième cas de nodule de Sœur Marie-Joseph à Madagascar
    Revue Malgache de Cancérologie. 2017 ;2(1) : 42-48

    Auteurs : Razafindrafara H.E., Refeno V., Hasiniatsy N.R.E., Randriamahavonjy R., Rafaramino F., Randrianjafisamindrakotroka N.S.

    Auteur correspondant : Razafindrafara H.E. (rherilalaoelisabeth@yahoo.fr)

    Mots clés : ADENOCARCINOME/METASTASE/NODULE DE SŒUR MARIE-JOSEPH/OMBILIC/OVAIRE

    [ FR ] Le nodule de Sœur Marie-Joseph correspond à une localisation secondaire ombilicale d’un cancer. C’est une extension tumorale très rare. La tumeur primitive n’est pas retrouvée dans près de 30% des cas. Nous rapportons un cas de nodule de Sœur Marie-Joseph révélant une tumeur primitive ovarienne. Notre objectif était de souligner, à travers un cas clinique, l’importance des examens clinique et anatomopathologique dans la recherche du foyer primitif. Il s’agissait d’une femme de 60 ans, G1P1A0, ménopausée en 2006, hypertendue, présentant un antécédent d’ulcère gastroduodénal en 1976. Elle rapportait des hydrorrhées et des métrorragies intermittentes survenues depuis Août 2012. L’exploration initiale réalisée en ville ne retrouvait pas de lésion cervico-utérine ni pelvienne. En janvier 2013, une tuméfaction ombilicale ulcérée était apparue, dont la biopsie-exérèse révélait une localisation secondaire d’un adénocarcinome. La patiente a été adressée en service d’Oncologie en Mars 2013. L’examen clinique révélait une masse latéro-utérine droite et un utérus volumineux. L’échographie abdomino-pelvienne objectivait un utérus polymyomateux et le CA-125 initial était augmenté (86,3 UI/ml). Une hystérectomie totale avec annexectomie bilatérale et omentectomie était réalisée. L’examen anatomo-pathologique révélait un adénocarcinome papillaire séreux de l’ovaire droit avec extension à l’endomètre. La patiente a reçu six cycles de carboplatine-paclitaxel en post-opératoire. L’évolution est favorable après quarante-huit mois de recul. Un cancer primitif ovarien était retrouvé grâce à la démarche clinique et l’examen anatomo-pathologique de ce deuxième cas de nodule de Sœur Marie-Joseph rapporté à Madagascar. Le traitement a pu être adapté et la survie améliorée.

    [ EN ] Sister Mary Joseph’s nodule corresponds to a metastatic umbilical localization of cancer. It is a very rare disease. The primary tumour is not found in about 30% of cases. We report a case of a Sister Mary Joseph’s nodule revealing an ovarian primary tumour. Our aim is to report this case and emphasize the importance of clinical and histopathological examinations in the exploration of the primary tumour. A 60 year-old woman, G1P1A0, menopaused in 2006, with an antecedent of hypertension and a medical history of peptic ulcer in 1976. She reported hydrorrhea and intermittent menorrhagia since August 2012. The initial exploration conducted outside the hospital could not find cervical and uterine lesions. The presence of an ulcerated umbilical swelling, appeared in January 2013 would have motivated excisional biopsy of this lesion and diagnosed an adenocarcinoma. The patient was referred to the Oncology Unit on March 2013. Clinical examination revealed a right adnexal mass and a large uterus. The abdominal and pelvic ultrasound found a polymyomatous uterus. There was high level of CA-125 (86.3 IU/ml). A total hysterectomy with bilateral oophorectomy and omentectomy was performed. Pathological examination revealed a papillary serous adenocarcinoma of the right ovary with endometrial extension. The patient received six cycles of carboplatin-paclitaxel postoperatively. The outcome was favorable after forty eight months of follow-up. Ovarian primitive tumor was found through the clinical process and pathological examination in this second Malagasy case of Sister Mary-Joseph’s nodule. Treatment was adapted and survival was improved.

    Télécharger la version PDF

© MESupReS 2009 - 2018. Mentions légales
(p) Secrétariat Général | Direction des Technologies de l'Information et de la Communication (DTIC)
Contact: dtic@mesupres.gov.mg - Tous droits réservés