Vous êtes ici: Accueil > Documentations scientifiques > Revues récentes > ROSMEL


  • Traitement des phlegmons peri-tonsillaires à Madagascar
    Rosmel 2017, Vol.12, pp 67-79.

    Ramilison HE, Fare ATS, Razanakoto GFA, Razafindrakoto RMJ, Rakoto FA, Rakotoarisoa AHN

    Mots clés : drainage de pus, phlegmon péri-tonsillaire, antibiothérapie probabiliste, incision-drainage

    Résumé Introduction : L’objectif de cette étude était de déterminer le traitement des phlegmons péri-tonsillaires, notamment la place de l’antibiothérapie probabiliste. Méthodologie  : C’est une étude rétrospective descriptive sur 3 ans réalisée dans le service d’ORL du CHU d’Antananarivo. Les cas de phlegmon péri-tonsillaire hospitalisé et traité par antibiothérapie probabiliste ont été inclus dans ce travail et les patients présentant des complications cervico-faciale et médiastinale ont été exclus. Résultats : Nous avons colligé 79 cas de phlegmon péri-tonsillaire dont l’âge moyen était de 27,6 ans, et les âges extrêmes 7 ans et 62 ans. Le genre masculin prédominait avec un sex-ratio H/F de 1,19. Les formes collectées, retrouvées dans 72,2% des cas, avaient nécessité un drainage de pus. L’association d’antibiotiques pénicilline-métronidazole était utilisée dans 51,9% des cas, ampicilline-métronidazole dans 38%, ceftriaxone-métronidazole dans 5%, amoxicilline-acide clavulanique dans 3,8% et oxacilline-métronidazole dans 1,3% des cas. La durée d’hospitalisation a été en moyenne de 3,3 jours. L’évolution était favorable chez tous nos patients. Conclusion : L’antibiothérapie probabiliste associée à un traitement chirurgical, pour les formes collectées, a permis d’obtenir une évolution favorable au cours des phlegmons péri-tonsillaires. Toutefois, un examen bactériologique du pus avec antibiogramme reste le "gold standard" afin de mieux cibler les germes en cause.

    Abstract Background : The aim of this study was to determinate the peritonsillar abcess management and to evaluate the probabilistic antibiotherapy effect. Method : This is a descriptive retrospective study conducted over 3 years, performed at the ENT Department of the University Hospital of Antananarivo. All patients with peritonsillar abcess hospitalized and treated by probabilistic antibiotherapy were included in this work. The patients with deep cervical complications were excluded. Results : We included 79 cases of peritonsillar abcess in this study. These patients were aged from 7 years to 62 years with a mean age of 27.6 years. The male gender predominated with a sex ratio of 1.19. The peritonsillar abcess were collected in 72.2% of cases, requiring incision and drainage. All patients benefitted from a probabilistic antibiotherapy. The combination penicillin – metronidazole was used in 51.9% of cases, ampicillin - metronidazole in 38% of cases, ceftriaxone-metronidazole in 5% of cases, amoxicillin-clavulanic acid- metronidazole in 3.8% of cases and oxacillin-metronidazole in 1.3% of cases. The hospital stay average was 3.3 days. The outcome was favorable for all patients. Conclusion : The collected peritonsillar abcess may be treated by both medical and surgical treatment. A probabilistic antibiotherapy in all cases active on anaerobes was effective in all cases. However, the bacteriological study with antibiogram of purlent secretion is important to eradicate effectively the involved germs.

© MESupReS 2009 - 2018. Mentions légales
(p) Secrétariat Général | Direction des Technologies de l'Information et de la Communication (DTIC)
Contact: dtic@mesupres.gov.mg - Tous droits réservés