Vous êtes ici: Accueil > Documentations scientifiques > Revues récentes > Cahiers des Sciences Sociales > volume 2, 2016, ISSN 2518-8887


  • Survivances de l’esclavage et dynamique matrimoniale à travers l’exemple malgache
    Cahiers des sciences sociales, volume 2, 2016, pp. 1-21

    Auteur : Randriamasitiana G.D.

    Mots clés : ESCLAVAGE/MARIAGE/COUTUME/ANDEVO/ANDRIANA/GENRE/BALISES JURIDIQUES

    [ FR ] En dépit de la libération par les textes nationaux et internationaux de la femme malgache, il existe encore des contraintes difficilement transgressables pour l’intégration socioprofessionnelle et le choix marital ; en outre, le contexte d’insularité et d’interculturalité fragilise les Malgaches majoritairement analphabètes et vivant sous le seuil de pauvreté. Les femmes qui exercent dans le secteur informel sont statistiquement importantes et ont en outre un degré d’instruction relativement bas. Ainsi, il existe une configuration multiple de formation des couples : endogamie intergénérationnelle, mariage arrangé, mariage imposé, mariage par intérêt, mariage interethnique à visée statutaire, choix marital intra / inter – caste, etc. Le tout se manifeste avec un souci permanent d’éviter l’union conjugale avec le groupe social d’ascendance « mainty » (noirs, esclaves, masombika…). Le discours religieux et les productions scientifiques locales et étrangères ont du mal à fédérer les représentations sociales et les pratiques sociales discriminatoires / stigmatisantes à l’endroit du groupe social susmentionné.

    [ EN ] Despite the release by national and international laws of the Malagasy woman, there are still constraints transgressables difficult for socio-professional integration and marital choices ; Furthermore, the context of insularity and intercultural weakens the Malagasy mostly illiterate and living below the poverty line. Women who work in the informal sector are statistically significant and have a further degree of relatively low education. Thus, there are multiple configuration pair formation : Intergenerational endogamy, arranged marriage, forced marriage, marriage by interest, interethnic marriage in statutory aim, marital choice intra / inter - caste, etc. Everything occurs with a constant concern to prevent the conjugal union with the social group Pedigree "mainty" (black slaves masombika ...). Religious discourse and local and foreign scientific productions are struggling to unite the social representations and discriminatory social practices / stigmatizing to the place of the aforementioned social group.

    Télécharger la version PDF

© MESupReS 2009 - 2018. Mentions légales
(p) Secrétariat Général | Direction des Technologies de l'Information et de la Communication (DTIC)
Contact: dtic@mesupres.gov.mg - Tous droits réservés