Vous êtes ici: Accueil > Documentations scientifiques > Revues récentes > Revue Malgache de Cancérologie (RMC) > Revue Malgache de Cancérologie. Août 2016 ;1(2), ISSN 2519-7304


  • Résistance secondaire d’une tumeur stromale gastro-intestinale (GIST) à l’Imatinib : à propos d’un cas
    Revue Malgache de Cancérologie. Août 2016 ;1(2):19-26

    Auteurs : Refeno V., Hasiniatsy N.R.E., Ramahandrisoa A.V.N., Razafimahefa S.H., Ramanampamonjy R.N., Rafaramino F.

    Auteur correspondant : Refeno V. (refenovalery@gmail.com)

    Mots clés : CHIMIORESISTANCE/IMATINIB/MADAGASCAR/TUMEURS STROMALES GASTRO-INTESTINALES

    [ FR ] Les Tumeurs stromales gastro-intestinales (GIST) sont des tumeurs mésenchymateuses du tube digestif. Longtemps, la chirurgie était le seul traitement efficace. Le développement de la thérapie ciblée qu’est l’imatinib a révolutionné la prise en charge des GIST et son pronostic. Actuellement, l’imatinib est le traitement de première ligne des GIST non résécables, métastatiques et/ou récurrentes. Néanmoins, la résistance à l’imatinib se développe inévitablement. La résistance secondaire ou acquise est définie comme la progression de la maladie après une rémission initiale. A Madagascar, l’imatinib peut-être obtenue gratuitement via un programme international. Cependant l’émergence de résistances à l’imatinib a été reconnue comme un problème majeur en pratique clinique d’autant que les traitements de deuxième ligne ne sont pas disponibles. Nous rapportons le cas d’une résistance acquise à l’imatinib pour illustrer la difficulté de prise en charge. Notre patient de 47 ans, qui a bénéficié d’une laparotomie en urgence pour syndrome occlusif, avait une volumineuse masse jéjunale identifiée comme un sarcome de haut grade. Le patient a reçu une chimiothérapie conventionnelle jusqu’à ce que l’immunohistochimie ait confirmé une GIST. Après une perte de vue de 11 mois, le patient présentait un abdomen augmenté de volume et les images scanographiques montraient des lésions métastatiques hépatiques, pulmonaires et intestinales. Le patient a bénéficié de l’imatinib et après une rémission de 14 mois, il est décédé d’une progression de sa maladie malgré une escalade de dose. En conclusion, il y a une nécessité de plus de molécules et d’autres approches dans le traitement des GIST à Madagascar.

    [ EN ] Gastrointestinal stromal tumors (GIST) are mesenchymal tumors of the digestive tract. In the past, surgery has been the only effective treatment. The development of the targeted therapy imatinib has revolutionized the management of GIST and its prognosis. Currently, imatinib is the therapeutic of choice as first-line for unresectable tumors as well as for metastatic and recurrent GIST. Despite this therapeutic revolution, resistance to imatinib inevitably develops. Secondary or acquired resistance is defined as the progression of the disease after an initial remission. In Madagascar, Imatinib can be freely obtained through an international program. However, the emergence of resistance to imatinib has been recognized as a major problem in clinic since no second-line options are available. We here report a Malagasy case of a patient with acquired resistance to imatinib in order to illustrate the challenge of managing resistant disease. Our patient, a 57 years-old male who underwent emergency laparotomy after an occlusive syndrome had a large jejunal mass identified as a high-grade sarcoma. The patient received conventional chemotherapy until the immunohistochemistry analysis confirmed a GIST. After a period of lost of follow-up (11 months), the patient presented with an increased abdominal volume and the scan images detected metastatic disease in the liver, lung and gut. He received imatinib and after a 14-month remission the patient died as a result of disease progression despite dose-escalation. In conclusion, there is a clear need for more agents and other approaches to the treatment of GIST in Madagascar

    Télécharger la version PDF

© MESupReS 2009 - 2018. Mentions légales
(p) Secrétariat Général | Direction des Technologies de l'Information et de la Communication (DTIC)
Contact: dtic@mesupres.gov.mg - Tous droits réservés