Vous êtes ici: Accueil > Documentations scientifiques > Revues récentes > Madamines > Madamines, volume 1, 2013, ISSN 2220-0681


  • Recherche en vue de l’amélioration de la productivité des sols et des rendements de récolte sur les Hautes Terres Centrales de Madagascar par la fertilisation et l’amendement avec des broyats de roches
    Madamines, volume 1, 2013, ISSN 2220-0681

    Auteurs:RANDRIAMBOAVONJY Jean Chrysostome , RANDRIANJA Roger , Murielle RAMBOAZANAKA

    Mots-clefs : Sols ferrallitiques- Altération des roches-Amélioration de la productivité agricole-Fertilisation-Rendements des récoltes- -Manankazo/Tampoketsa-Madagascar .

    Face à la faible productivité des sols ferralitiques anciens caractérisés par une acidité élevée et une faible capacité d’échange et de stockage d’éléments minéraux, des études de fertilisations adaptées, utilisant en particulier les ressources locales s’avèrent nécessaires pour un meilleur rendement agricole. Ce dernier constitue une base de départ de l’amélioration des niveaux de vie de la population et du développement en milieu rural à Madagascar.
    A cet effet, des expérimentations avec des plants de maïs utilisant de l’azote dans la fertilisation et de haricot en absence d’apport d’azote ont été menées. Les fertilisants utilisés comprennent :
    - des fertilisants de synthèse pour apporter les éléments majeurs dont l’azote pour la présente étude,
    - des poudres de dolomie pour l’apport de calcium et de magnésium et pour relever le pH,
    - des poudres d’os pour l’apport des phosphates et de calcium avec remontée de pH,
    - des poudres de roches (basalte, gabbro, schiste) pour l’apport de calcium, magnésium et potassium,
    Des dispositifs statistiques en particulier en blocs complets randomisés ont été adoptés pour tester les effets des différents fertilisants utilisés.
    Les résultats obtenus ont permis d’émettre les conclusions suivantes :
    - l’absence d’un seul élément fertilisant (Phosphore, Potassium, Calcium, Azote et Magnésium) ne permet pas d’obtenir des récoltes. C’est la loi du facteur limitant de Liebig.
    - les phosphates naturels (cas de l’os pour le cas présent, faute de pouvoir procurer des phosphates de roche) permettent un rendement croissant en fonction de la quantité de poudre apportée car les sols manquent de phosphore et de calcium.
    - les roches broyées seules (basalte, schiste, gabbro) n’ont pas d’effet sur la production. Elles le sont si elles sont utilisées en mélange avec de l’azote et du phosphore.
    Ces résultats sur le rendement des récoltes concordent bien avec les expériences sur l’étude de l’altération des plaques polis, des grains de roches et d’os ; il y a une dissolution des minéraux porteurs des éléments chimiques utiles à la plante. Aussi, la fertilisation et l’amendement par des broyats de roche sont possibles et l’on devrait approfondir davantage les effets en fonction des types de roches, des quantités apportées et de la taille des particules.
    L’obtention des récoltes de produits agricoles reste possible même si les conditions pédologiques et climatiques sont très difficiles moyennant des fertilisations adaptées. En particulier, pour les sols ferralitiques acides et appauvris chimiquement, aucun rendement ne peut être espéré sans corriger le pH. Pour cela, il faudrait à tout prix apporter du calcium et du magnésium par la dolomie ou par des broyats de roche. Par la suite, les carences de certains éléments en particulier le potassium, l’azote et surtout le phosphore sont apportées. Les sources naturelles et locales de ces éléments sont les plus indiquées dont l’azote par l’engrais azoté de synthèse ou par les légumineuses, le phosphore par les phosphates naturels. L’étude de la rentabilité et l’acceptabilité de l’utilisation de ces produits naturels serait aussi intéressante à approfondir.

    Télécharger la version PDF

© MESupReS 2009 - 2019. Mentions légales
(p) Secrétariat Général | Direction des Technologies de l'Information et de la Communication (DTIC)
Contact: dtic@mesupres.gov.mg - Tous droits réservés