Vous êtes ici: Accueil > Documentations scientifiques > Revues récentes > Madagascar : revue de géographie > Madagascar : revue de géographie, volume 48, 2011


  • REGARDS ETRANGERS SUR MAPUTO ET LE MOZAMBIQUE
    Madagascar : revue de géographie, volume 48, 2011

    Auteurs : Josélyne RAMAMONJISOA

    Mots clefs : Maputo, Nampula, évolution du paysage urbain ; Mozambique, longueur du littoral

    Maputo bâtie par les Portugais reflète le concept urbanistique du colonisateur. Sur un plan quadrillé, parallèle au rivage, les bâtiments construits au XIXème siècle ont aujourd’hui une valeur patrimoniale. Ces derniers avoisinent des immeubles prestigieux qui abritent banques, assurances, sièges de services divers. Des espaces verts ont été préservés dans cette ville verticale où certains quartiers de résidence aisée offrent à la vue des villas somptueuses, lieu de localisation préférentielle des ambassades et agences onusiennes.
    La mise en location des appartements des immeubles collectifs du centre a entraîné
    l’extension urbaine horizontale à la périphérie sur des dizaines de kilomètres, grignotant les jardins maraîchers. Mais cela a été effectué dans le désordre, sans plan préconçu d’occupation du sol.
    La fonction de capitale et les activités portuaires ont favorisé la concentration d’industries diverses. Le voisinage de l’Afrique du Sud a impulsé le dynamisme du secteur touristique boosté également par la variété de l’offre.
    Nampula, au nord reflète également l’architecture portugaise, faite d’équilibre harmonieux dans l’agencement des habitations ou des bâtiments administratifs. Centre urbain où prédomine la population makwa, Nampula présente les maux d’une localité de pays en développement envahie par le secteur informel. Toutefois les signes de dynamisme se manifestent par les constructions d’immeubles à but commercial ou de services.
    Le Mozambique bénéficie d’une rente de situation de par ses 2700 km de littoral. Cela lui procure d’un côté une large ouverture sur le canal de Mozambique et de l’autre des revenus financiers issus du transport des importations des pays enclavés localisés à l’ouest et au sud.

    Télécharger la version PDF

© MESupReS 2009 - 2019. Mentions légales
(p) Secrétariat Général | Direction des Technologies de l'Information et de la Communication (DTIC)
Contact: dtic@mesupres.gov.mg - Tous droits réservés