Vous êtes ici: Accueil > Documentations scientifiques > Revues récentes > ROSMEL


  • QUID DE LA PRATIQUE DE LA CHIRURGIE ENDODONTIQUE
    Rosmel 2020, Vol.18, pp 59-69.

    Ralaiavy HH, Andrianjafinoro TH, Randriamalala NC, Rakotonirina FP, Rafalimino HN, Ramaroson J.

    Mots clés : chirurgie endodontique, odonto-stomatologistes, retraitement endodontique

    Résumé
    La chirurgie endodontique est une approche thérapeutique conservatrice évitant l’extraction abusive. Cette technique a connu un essor avec, en général, un taux de succès de 91%. Cependant, il est constaté que l’extraction dentaire demeure une pratique courante à Madagascar.
    L’objectif général de cette étude a été d’évaluer la pratique de la chirurgie endodontique au cabinet dentaire à Madagascar par le biais d’une enquête faite auprès de 73 praticiens travaillant à Antananarivo et à Mahajanga du mois de mars à juin 2016.
    Cette étude a révélé que les praticiens ont orienté petit à petit vers le retraitement et ont réservé l’extraction le cas échéant. Parmi les 95,8% praticiens déjà confrontés à un échec de traitement endodontique, 28,8% seulement ont recours à la chirurgie endodontique faute de formation continue, de matériels convenables et d’expérience. D’autre part la décision thérapeutique des Odonto-stomatologistes est quelquefois influencée par les patients non motivés pour un retraitement et qui ont préféré l’extraction.
    Par conséquent, il est indispensable de former les Odonto-stomatologistes sur la pratique de la chirurgie endodontique afin qu’ils puissent avoir un large choix thérapeutique et orienter autant que possible le patient à un traitement conservateur.

    Abstract
    Endodontic surgery is a conservative therapeutic approach avoiding excessive extraction. This technical had known some success in order to 91%. However,
    the frequency of the dental extraction is high in Madagascar. The purpose of this research was to evaluate the practice of endodontic surgery in Madagascar through a survey conducted among 73 practitioners in Antananarivo and Mahajanga from March to June 2016.
    This study revealed that Practitioners moved gradually towards reprocessing and reserved extraction as appropriate. Among the 95.8% already facing practitioners’ endodontic treatment failure, 28.8% had used endodontic surgery for lack of training, equipment and experience. Furthermore, the Dentists were influenced by the desire to extract unmotivated patients for reprocessing.
    Therefore, it is vital to train dentists on practice of endodontic surgery so they can have a wide therapeutic choices and steer as much as possible the patient to conservative treatment.

    Télécharger la version PDF

© MESupReS 2009 - 2020. Mentions légales
(p) Secrétariat Général | Direction des Technologies de l'Information et de la Communication (DTIC)
Contact: dtic@mesupres.gov.mg - Tous droits réservés