Vous êtes ici: Accueil > Documentations scientifiques > Revues récentes > Madagascar : revue de géographie > Madagascar : revue de géographie, volume 48, 2011


  • QUELQUES TECHNIQUES DE LA TELEDETECTION APPLIQUEES A MADAGASCAR A L’ETUDE DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES ET LEURS IMPACTS SUR L’ENVIRONNEMENT
    Madagascar : revue de géographie, volume 48, 2011

    Auteur : RATSIVALAKA RANDRIAMANGA Simone,

    Mots clefs : Changements Climatiques, Environnement, Télédétection, Satellite météorologique, Madagascar

    La riziculture demeure la principale occupation et source de revenu en milieu rural. Le moindre écart du calendrier se répercute sur la production rizicole. Face à la baisse de production, le paysan s’adonne à de nouvelles activités souvent accompagnées de dégâts sur le plan environnemental. Considérant les dérèglements du climat comme causes des mutations observées dans les campagnes, la télédétection pourrait être mise à profit pour aider le cultivateur à faire face au changement climatique. Mais quelles images utiliser ? Le traitement analogique des images de GOES IO dans le VIS et IR sur films photosensibles positifs, porte sur une méthode analytique et synoptique d’interprétation des couples d’images, complétée par la néphanalyse des données. Un catalogue de la température de brillance maximum de surface (TbMAX) est réalisé sur la séquence d’images METEOSAT dans le VIS et IR sur bandes magnétiques et films photosensibles. Le traitement statistique des données au sol valide l’interprétation. L’interprétation visuelle et analytique des images dans le VIS et IR de NOAA12 et 17 tire profit des masses nuageuses qu’offre le satellite météorologique. GOESIO met en évidence les spécificités climatiques de Madagascar. METEOSAT permet de détecter les périodes sèches de l’île. NOAA facilite le suivi des cyclones dans le Sud Ouest de l’océan Indien et Madagascar. Les images des satellites géostationnaires sont les mieux adaptées à l’étude des changements climatiques et leurs impacts sur l’environnement. Elles permettent le suivi des saisons pluviométriques donc d’agir en conséquence pour aider le cultivateur à faire face aux dérèglements du climat.

    Télécharger la version PDF

© MESupReS 2009 - 2019. Mentions légales
(p) Secrétariat Général | Direction des Technologies de l'Information et de la Communication (DTIC)
Contact: dtic@mesupres.gov.mg - Tous droits réservés