Vous êtes ici: Accueil > Documentations scientifiques > Revues récentes > La Revue des ISTs de Madagascar > comité


  • Note aux auteurs


    CANEVAS DE RÉDACTION D’UNE PROPOSITION D’ARTICLE
    L’article est rédigé et structuré suivant le plan IMRD :

    • - Le titre, les auteurs
    • - Le résumé et les mots clés
    • - Introduction
    • - Méthode et Matériel
    • - Résultats
    • - Discussion
    • - Conclusion
    • - Références bibliographiques

    I. Règles typographiques
    Le texte est à rédiger en « Century Gothic 11 ou Arial 11 ; Interligne 1,5 ».
    Le titre est en «  Century Gothic 14 ou Arial
    15
     ; Gras ; Alignement ‘Centrer’ » .
    Le nom des auteurs, selon le modèle ci-dessous est en «  Century Gothic 12 ou Arial 11  ; Gras ; Alignement ‘Centrer’ ».
    L. R. Rakoto1, A. Velonaina2, A. S. Rampikaroka1, 2
    1Direction de l’Ecole du Génie Industriel, Institut Supérieur de Technologie d’Antsiranana
    2EDT « Energies Renouvelables et Environnement » de l’Université d’Antsiranana
    Correspondant : atokisana.rampikaroka@ist-antsiranana.mg
    Les Institutions, Etablissements et/ou Laboratoires de rattachement, et l’adresse électronique du correspondant sont en « Century Gothic 10 ou Arial 10 ; Alignement ‘Centrer’ ».
    Les marges sont : « 2,5 cm à gauche et 2 cm pour les autres ».
    Avec les informations personnelles (Titre, Noms et Prénom(s) des auteurs, Institutions de rattachement, Mail du correspondant),
    II. Résumé
    Le résumé est d’environ 350 mots et l’ensemble doit être contenu en une page. Environ, 5 mots clés les plus pertinents sont à renseigner à l’emplacement prévu à cet effet.
    Aucune référence bibliographie ne doit apparaître dans le résumé.
    III. Introduction
    L’introduction doit fournir suffisamment d’informations de base situant le contexte dans lequel l’étude a été entreprise. Elle doit permettre au lecteur de juger de la rationalité de l’étude et d’évaluer les résultats acquis.
    Contenu
    Décrit brièvement l’état du problème, les questions posées et le problème à résoudre ;
    Pose la question et annonce les moyens utilisés pour y répondre (Le but de notre étude a donc été de …).
    Forme
    Courte, justification logique (pourquoi, comment et dans quel but ?) ;
    Références appropriées.
    La rédaction doit être faite dans un style simple et concis, avec des phrases courtes et en évitant les répétitions :
    Susciter l’intérêt du lecteur ;
    Rappeler les connaissances actualisées dans le domaine ;
    Poser l’hypothèse de départ ;
    Aller toujours du général au particulier.
    IV. Méthode et Matériel
    Dans la partie « matériel et méthodes », il faut se limiter à la description des méthodes originales ; pour celles connues, il faut donner la référence ou considérer qu’elles sont connues de tous. Dans ces conditions le maximum d’espace pourra être consacré aux résultats et à la discussion :
    Type d’étude : diagnostic, modélisation ou simulation, études sur terrais, essais en laboratoire ;
    Techniques de modélisation, analyse des données, les essais réalisés ;
    Description dans un ordre logique et/ou chronologique du déroulement de l’étude ;
    Les détails permettent d’apprécier la rigueur du travail ;
    les méthodes utilisées pour l’évaluation des résultats, les techniques de mesure, les critères de jugement.
    En outre,
    Eviter le style télégraphique ;
    Essayer de permettre au lecteur de reproduire facilement l’expérience ;
    Justifier le choix des techniques et/ou méthodes employées.
    V. Résultats
    D’une manière brève et claire, expliciter le résultat innovant
    Le décrire ;
    Dessiner une figure simple pour l’illustrer ;
    Donner son interprétation ;
    Expliquer la nouveauté, la différence ou l’avancée qu’il constitue dans le domaine étudié ;
    Présenter de manière neutre les résultats ;
    Exposer uniquement les résultats utiles à la démonstration ;
    Illustrer au maximum (figures, graphiques, photos).
    Tableaux et graphiques sont souvent indispensables mais ne doivent pas être redondants avec le texte.
    VI. Discussion
    Comparer les résultats de l’étude avec ceux de la littérature (convergents et divergents, et donner des explications) ;
    Formuler des idées qualitatives à partir des résultats quantitatifs ;
    Enoncer les limites de l’étude (points forts, faiblesses) ;
    Terminer par des conclusions fondées sur les résultats et seulement les résultats.
    Expliquer les bénéfices du résultat innovant :
    Bénéfices spécifiques : passer du cadre du domaine étudié à des considérations scientifiques plus larges ;
    Bénéfices généraux : passer du domaine scientifique à des considérations sociétales et/ou globales ;
    Discuter la validité des résultats ;
    Confronter ses résultats avec ceux de la littérature ;
    Répondre à la question posée initialement ;
    Aller du particulier au général.
    VII. Conclusion
    Elle ne doit pas faire double emploi avec le résumé et la discussion. Elle doit être un rappel des principaux résultats obtenus et des conséquences les plus importantes que l’on peut en déduire :
    Courte, précise, concise ;
    Reprendre la question posée et donner la réponse mais en soulignant les limites.
    La conclusion doit préciser les avancées et donner des perspectives de travail. La conclusion doit être concise, sans aucune citation, il s’agit de mettre en exergues ses propres résultats.
    VIII. Remerciements
    Les remerciements au personnel d’assistance ou à des supports financiers devront être adressés en terme concis. Contributeurs autres que les auteurs (mise à disposition des données, conseil technique, relecture…) : experts, financeurs, partenaires techniques, etc….
    IX. Références
    Dans le cas des actes des Journées scientifiques des ISTS, pour lesquels un nombre de pages limité est accordé aux auteurs, il est impératif de réduire les citations aux publications les plus pertinentes, accessibles à tous.

© MESupReS 2009 - 2021. Mentions légales
(p) Secrétariat Général | Direction des Technologies de l'Information et de la Communication (DTIC)
Contact: dtic@mesupres.gov.mg - Tous droits réservés