Vous êtes ici: Accueil > Documentations scientifiques > Revues récentes > Madagascar : revue de géographie > Madagascar : revue de géographie, volume 49.2012


  • NAVIGATION MARITIME ET COMMERCE ENTRE L’ORIENT ET L’OCCIDENT DANS L’ANTIQUITE. L’IMPORTANCE DE LA MER ROUGE
    Madagascar : revue de géographie, volume 49.2012

    Auteur : Larbi AGGOUN

    Mots clé : Arabie, Cabotage, Égypte, Hérodote, Libye (Afrique), mer Rouge, Navigation, Océan indien, Périple, Punt, phéniciens, Ptolémée, Romains.

    Depuis que l’humanité a réussi à naviguer, l’expérience acquise, les masses d’eau transformée navigables, lien entre continents et pays, et les villes portuaires celles construites sur les plages, ont été les ports, les portes et des ponts de communication entre les peuples.
    La mer Rouge, située entre l’Asie et l’Afrique, entre l’Est et l’Ouest, a été un véritable pont de communication et de lien entre les continents et l’Egypte, à cause de ses deux riverains de l’injection entre Orient et Occident, où mixte la navigation fluviale à la navigation maritime ; et le canal de « Pharaon Néchao" qui reliait le Nil avec la mer Rouge, a été une réussite égyptienne avant De Lesseps il y a des centaines d’années.
    Dans cet article, nous essayons d’examiner l’importance de la mer Rouge à la navigation internationale dans les temps anciens et à la lumière de cela, nous essayons de tirer quelques conclusions et de nouvelles visions.

    Télécharger la version PDF

© MESupReS 2009 - 2019. Mentions légales
(p) Secrétariat Général | Direction des Technologies de l'Information et de la Communication (DTIC)
Contact: dtic@mesupres.gov.mg - Tous droits réservés