Vous êtes ici: Accueil > Documentations scientifiques > Revues récentes > Madamines > Madamines, volume 2, 2016, ISSN 2220-0681


  • MODÈLE D’ÉTUDE DE FAISABILITÉ DES PETITS GISEMENTS DE CHROMITE DANS LA ZONE D’ANDRIAMENA-MADAGASCAR
    Madamines, volume 2, juin 2016, ISSN 2220-0681

    Auteurs : Simon RAKOTOARISON, Roger RANDRIANJA, Désiré A. RAKOTONDRAVALY

    Mots clés : Chromite, gisements, grande mine, petite mine, indices, lentilles, Andriamena, Ankazotaolana, Bemanevika, Befandriana Nord.

    L’exploitation des minerais de chromite constituait une entrée de devises conséquente pour l’État Malgache depuis plus de quarante ans. La Société KRAOMA, détient depuis quarante ans, le plus grand permis d’exploitation de chromite dans la région d’Andriamena. De plus, elle possédait des permis de recherche et d’exploitation dans la
    zone de Befandriana Nord. Pour maintenir ses activités dans l’exploitation des gisements de chromite, la Société devrait trouver d’autres gisements de grande taille car les réserves des deux grandes mines exploitées depuis 1968 arrivent à épuisement. Devant cet épuisement des gisements des deux Mines d’Ankazotaolana et de Bemanevika, la société devrait faire recours à l’exploitation des « indices » et « lentilles » de chromite. En effet, plus de 600 indices sont répertoriés dans la zone d’Andriamena, certains d’entre eux pourraient constituer des gisements de petites
    tailles exploitables économiquement.
    Aussi, plusieurs indices ou lentilles peuvent être considérés comme des gisements de « petites mines » parmi les six cents indices de chromite répertoriés dans la région d’Andriamena. Ces petites mines pourraient encore être exploitées pendant plusieurs années par la société Kraoma.

    Télécharger la version PDF

© MESupReS 2009 - 2019. Mentions légales
(p) Secrétariat Général | Direction des Technologies de l'Information et de la Communication (DTIC)
Contact: dtic@mesupres.gov.mg - Tous droits réservés