Vous êtes ici: Accueil > Documentations scientifiques > Revues récentes > SERADIKA, revue de Communication > SERADIKA, numéro 02, 2017


  • La proximité sociale et culturelle : un atout pour une enquête sur terrain
    SERADIKA, N° 02 Antananarivo CERCOM, Novembre 2017, pp.12-20

    Auteur : Crépin BODIHELY

    Mots-clés : Proximité sociale, cercle de confiance, facilité d’échanges.

    [FRS] L’objectif commun de tous les enquêteurs est de décrypter les interrogations dont la réponse conditionne le progrès de notre société. Mais ce travail s’avère parfois difficile si l’enquêteur et l’enquêté ne sont pas en situation de proximité sociale et culturelle car ils ne partagent pas le même contexte d’existence. Dans ce cas, la communication ne va pas être facile étant donné que le cercle de confiance est loin d’être établi contrairement aux enquêteurs qui travaillent dans leur milieu social quotidien. Ces derniers sont déjà bien intégrés dans leur société, leurs connaissances socio-culturelles suffisent pour permettre une communication aisée, facilitant en conséquence un entretien.

    [MLG] Anisan’ny tanjona iraisan’ny mpikaroka rehetra ny hanadihady manodidina petraka olana hita eo anivon’ny fiaraha-monina ka hitarika ho amin’ny fandrosoan’ity farany. Sarotra ihany anefa ny hanatanteraka izany raha toa ka tsy misy ny fifanakaikezana ara-pomba sy fanao eo amin’ny mpanadihady sy ny olona anaovana fanadihadiana satria tsy mitovy ny zava-misy iainany. Hanahirana ny fifandraisana satria tsy mipetraka ny fifampitokisana eo amin’ny roa tonta raha olona tsy avy eo amin’ny toerana hanaovana fanadihadiana no manatanteraka izany. Manamora ny hanaovana fikarohana tokoa raha misy ny fanakaikezana am-piaraha-monina ataon’ny mpanadihady eo amin’ny lafiny fomba fanao sy fiaina.

    [ANG] Every researcher aim to analyze and to identify how society problematize an issue in order to find ways to go through it. These activities are not the easy if there is no social and cultural proximity between the interviewer and respondent because they do not have the same experience. To be efficient investigators need to create a circle of trust and those who work in their daily environment can get advantages. Their social and cultural knowledge about the community will help them enhance interaction and facilitating their task.

    Télécharger la version PDF

© MESupReS 2009 - 2018. Mentions légales
(p) Secrétariat Général | Direction des Technologies de l'Information et de la Communication (DTIC)
Contact: dtic@mesupres.gov.mg - Tous droits réservés