Vous êtes ici: Accueil > Documentations scientifiques > Revues récentes > JMGO - Journal Malgache de Gynécologie-Obstétrique > JMGO 2016, volume2


  • FACTEURS ASSOCIES A LA MORTALITE MATERNELLE LIES A L’ECLAMPSIE AU CENTRE HOSPITALIER DE GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE DE BEFELATANANA, MADAGASCAR
    JMGO 2016, Volume2, p.8-11, ISSN 2519-7290

    Auteurs:RAKOTOMBOAHANGY TM, RAKOTOZANANY B, RASOANANDRIANINA BS , ANDRIAMANDRANTO HU, RASOLONJATOVO JDC, RANDRIAMBELOMANANA JA.

    Mots clés : Décès, éclampsie, facteurs, grossesse, hypertension artérielle, maternel, risque

    [FRS] Introduction : L’éclampsie est une crise convulsive et/ou des troubles de conscience survenant dans un contexte de pré éclampsie et responsable de forte morbidité et mortalité materno-foetale. Matériel et Méthodes : Il s’agit d’une étude cas-témoins, réalisée au CHUGOB, allant du 1er janvier 2013 au 31décembre 2015 concernant les femmes en-ceintes décédées d’une éclampsie répertoriées au CHU-GOB. Résultats : La fréquence de l’éclampsie était de 0,59%. Les primipares représentaient 76,62%. L’âge moyen était de 23,62 ans. Ce sont des grossesses mal suivies dans 71%. La césarienne était la voie d’accouchement la plus optée. Malgré l’utilisation de sulfate de magnésium, la létalité maternelle était de 33,06%, dont la cause était dominée par : l’association des complications dans 60,66%. L’hypertension artérielle sévère (OR=6,17[2,05-18,58]), le nombre de crise ≥4 (OR=2,39 [1,05-5,40]), le mauvais état de conscience (OR=48,85[11,43-208,83]), le non utilisation de sulfate de magnésium (OR=16,22[4,93-53,35]), la ventilation >72 heures (OR=6[2,25-15,94]) étaient associés à la mortalité maternelle liée à l’éclampsie. Conclusion : Des suivis rigoureux de grossesses et une prise en charge dans un milieu spécialisé devraient être recommandés pour réduire ce problème.

    [ENG] Introduction : Eclampsia is a convulsive crisis and/or disorders of conscience occurring in a context of pre eclampsia and person in charge of strong morbidity and materno-fetal mortality. Material and Methods : It‘s about a study case-witness, realized at the CHUGOB, from January 1st, 2013 to December 31st, 2015. concerning pregnant women deceased by eclampsia colliged at the UHC Obstetrics and Gynaecology of Befelatanana. Results : The frequency of eclampsia was of 0, 59%. The first calf cows accounted for 76, 62%. The middle age was 23, 62 years. They are pregnancies badly followed in 71%. The Cesarean was the most chosen way of childbirth. In spite of the use of MgSO4, maternal lethality was of 33, 06%, of which cause was dominated by the association of the complications in 60, 66%. Severe arterial hypertension (OR=6,17 [2,05-18,58]), the number of crisis ≥4 (OR=2,39 [1,05-5,40]), coma (OR=48,85 [11,43-208,83]), non the use of MgSO4 (OR=16,22 [4,93-53,35]), ventilation >72 hours (OR=6 [2,25-15,94]) were associated with the maternal death to eclampsia. Conclusion : Correct antenatal cares and management in specialized center should reduced maternal death due to eclampsia.

    Télécharger la version PDF

© MESupReS 2009 - 2018. Mentions légales
(p) Secrétariat Général | Direction des Technologies de l'Information et de la Communication (DTIC)
Contact: dtic@mesupres.gov.mg - Tous droits réservés