Vous êtes ici: Accueil > Documentations scientifiques > Revues récentes > ROSMEL > Archives > volume 11 , 2016


  • Evaluation du pH salivaire, de la glycémie et de l’état parodontal chez des donneurs de sang à Madagascar
    Rosmel 2016, Vol11, pp 15-24

    FH Rakotonjafiniarivo, IJ Randriantsara, VV Andrianasolo, Randriamboavonjy RL, FR Herisoa , ATTH Rabenandrianina, LFE Ralaiarimanana , S Rakoto Alson

    Mots-clés : pH salivaire, glycémie, hygiène bucco-dentaire, tartre, état parodontal

    Résumé Une variation inter-individu de l’équilibre au niveau de l’écosystème buccal peut être observée et peut être la source d’une altération de l’état parodontal. Cette étude a pour but de déterminer les relations entre le pH salivaire, la glycémie et l’état parodontal chez des individus sains. Les individus composant notre étude sont des donneurs de sang. Nous avons procédé à une détermination du pH salivaire par un papier pH .Un dosage de la glycémie a été effectué sur un automate de biochimie. L’état parodontal et le niveau d’hygiène orale ont été évalués par examen clinique gingival et des surfaces dentaires ainsi que le sondage parodontal. Trente individus ont été intégrés dans l’étude. La moyenne du pH salivaire est de 6,7. La glycémie moyenne est de 5,79 mmol/L. Six (soit 20%) d’entre eux présentaient des lésions au niveau du parodonte profond, des lésions uniquement au niveau de la gencive concernaient la majorité des sujets (66,7%). Du tartre a été retrouvé pour 20% des cas. Quatre (soit 13,3%) d’entre eux seulement avaient une bonne hygiène orale. Aucune relation statistiquement significative n’a été retrouvée concernant le pH salivaire, la glycémie, l’état du parodonte, la présence de tartre et le niveau d’hygiène orale. Une perturbation de l’équilibre entre l’agressivité et la réponse de l’hôte est source d’apparition de pathologie parodontale. Le pH et la glycémie ont une influence sur l’écosystème buccal. Une connaissance de cet écosystème et de ses perturbations permet de mettre en place de meilleures stratégies thérapeutiques et de tests diagnostiques biologiques. Abstract The oral cavity has a specific physicochemical characteristic at the origin of the constitution of the oral flora. An inter-individual variation can be observed and may be the source of an alteration of the periodontal health. The purpose of this study is to determine the relationship between salivary pH, blood glucose level and periodontal status in healthy individuals. The study was conducted in blood donors. A salivary pH was determined by pH paper and a blood glucose assay was performed on a biochemistry automate. The periodontal status and the level of oral hygiene were assessed by gingival clinical examination and dental surfaces as well as periodontal probing. Thirty people were included in the study. The mean salivary pH was 6.7. The mean blood glucose level was 5.79 mmol / L. Six (20%) had lesions in the deep periodontium, lesions only in the gingiva concerned the majority of subjects (66.7%).Calculus was found for 20% of the cases. Four (13.3%) only had good oral hygiene. No statistically significant relationship was found for salivary pH, blood glucose, periodontal status, calculus and oral hygiene. Disruption of the balance between aggressiveness and host response is a source of periodontal disease. pH and glycemia rate have an influence on the oral ecosystem.Knowledge of this ecosystem and its perturbations makes possible to implement better therapeutic strategies and biological diagnostic tests.

    Télécharger la version PDF

© MESupReS 2009 - 2017. Mentions légales
(p) Secrétariat Général | Direction des Technologies de l'Information et de la Communication (DTIC)
Contact: dtic@mesupres.gov.mg - Tous droits réservés