Vous êtes ici: Accueil > Documentations scientifiques > Revues récentes > Madamines > Madamines, volume 1, 2018, ISSN 2220-0681


  • Etude et suivi de l’évolution saisonnière de la dynamiquemorphosédimentaire des doubles flèches de Fiherena
    Madamines, volume 1, 2018, ISSN 2220-0681

    Auteurs : Ratsitohaina O., Raniriketra C., Rifadhuddine H.O.A.S., Razakamanana T.

    Mots clés : Fiherena, Double Flèche, Erosion/Sédimentation, Transit Sédimentaire, Granulométrie,

    [FRS] Les levés topographiques des profils de la plage effectués au niveau du milieu mésotidalà marée semi diurne, ont permis de caractériser l’évolution saisonnière/annuelle de la plage de Fiherena. Leurs extensions longitudinales sont sujettes d’importantes modifications. L’analyse de paramètre granulo-sédimentaire justifie le transit sédimentaire divergent vers le Sud pour La Batterie et vers le Nord pour Ambotsibotsika. La composante transversale des transports sédimentaires n’est cependant pas en accord avec l’observation de courants moyens à dominance longitudinale. Une dynamique de talus d’érosion est mise en évidence au niveau de la marée tidale. Par contre, une migration des barres s’observe le long du littoral pendant toute condition hydrodynamique. La phase de construction se produit au niveau du delta de marée pendant le flot et la destruction au moment du jusant. Tandis que les barres intertidales le long de la plage, les phases d’accrétions correspondent à de longues périodes de faible agitation durant la période calme qui entraîne toujours de migration vers le haut de la plage A l’inverse, les phases de destruction résultent de l’augmentation rapide du niveau d’énergie des houles lors de la période de pluie, dont l’action érosive est modulée par le niveau tidal et la morphologie antécédente.
    Le transit vers le haut de plage est très actif pendant la saison sèche au moment de marée basse pour former le cordon dunaire et les barkhanes. Par contre, le transit vers le bas par de jet de rive agit durant toute l’année. Leur amplitude est variable saisonnièrement, plus fort pendant la période de pluie que de la période sèche.

    [ENG] Topographic surveys of the beach profiles carried out at the mesotidalmid-diurnal tide allowed characterization of the seasonal / annual evolution of the Fiherena beach. Their longitudinal extensions are subject to important modifications. The granulo-sedimentary parameter analysis justifies the sedimentary transit diverging towards the South for the Battery and towards the North for Ambotsibotsika. The transverse component of sediment transport is, however, not in agreement with the observation of longitudinally dominant mean currents. An erosions lope dynamics is evidenced in the tidal flow. On the other hand, a migration of the bars is observed along the coast line during any hydrodynamic condition. The construction phase occurs at the tidal delta during the flow and destruction at the ebbtide. While the intertidal bars along the beach, the accretion phases correspond to long periods of slow agitation during the calm period which always leads to migration up the beach. Conversely, the destruction phases result from the rapid increase in the energy level of swells during the rain period, whose erosive action is modulated by the tidal level and the antecedent morphology.
    The transit up the beach is very active during the dry season at low tide to form the cordon dune and barchans. On the other hand, the downward transit by shore jet acts throughout the year. Their amplitude is seasonally variable, stronger during the rainy period than during the dry period.

    Télécharger la version PDF

© MESupReS 2009 - 2019. Mentions légales
(p) Secrétariat Général | Direction des Technologies de l'Information et de la Communication (DTIC)
Contact: dtic@mesupres.gov.mg - Tous droits réservés