Vous êtes ici: Accueil > Documentations scientifiques > Revues récentes > Madamines > Madamines, volume 2, 2016, ISSN 2220-0681


  • ÉLABORATION D’UNE MÉTHODE D’ENRICHISSEMENT DES DÉCHETS DU STOCK INTERMÉDIAIRE ET DES REJETS DE TRAITEMENT PAR LIQUEUR DENSE DES MINERAIS DE CHROMITE DE LA SOCIÉTÉ KRAOMA-MADAGASCAR
    Madamines, volume 2, juin 2016, ISSN 2220-0681

    Auteurs:Simon RAKOTOARISON, Roger RANDRIANJA, Franklin H. RALANTOMANANA, Vola Niriana
    RATSIMANDRESIARISON

    Mots clés : exploitation, gisement, traitement, fines, chromite, Andriamena, rocheux, déchets, enrichissement, petits rocheux.

    Le problème rencontré par les exploitations minières à Madagascar est que la totalité des produits économiquement valorisables n’est jamais extraite. Les traitements artisanaux d’or effectués à la batée sans préconcentration ni amalgamation préalable ne donnent pas de rendement satisfaisant. En effet lors de la batée, des fines particules d’or sont rejetées avec les eaux de traitement et seuls quelques grains d’or (pépites) sont récupérés. Même les exploitations industrielles n’échappent pas à cette situation.
    A ce titre, l’exploitation de la chromite d’Andriamena par la Société KRAOMA ne fait pas exception car elle ne récupère pas non plus, la totalité des chromites à tous les niveaux de traitement. En effet, une grande quantité de déchets sont laissés à la mine dans des stockages intermédiaires. Lors de l’enrichissement des produits dans les usines, on remarque des déchets à chaque niveau de traitement. Ces déchets se présentent sous forme de « rocheux » dans la mine et après le traitement à la liqueur dense. Dans laverie et dans l’unité de déphosphoration, les déchets se présentent sous forme de « fines ».
    Nos études sont ainsi axées sur la possibilité de récupérer le maximum des produits encore valorisables dans ces différents déchets. Aussi la méthode préconisée est le traitement gravimétrique à la liqueur dense après différentes opérations de broyage et de criblage. Des « petits rocheux » enrichis sont obtenus et pourront être commercialisés sur le marché mondial auprès de certains clients de l’industrie du chrome. Les résultats de cette opération sont les suivants :
    Petits rocheux obtenus après le traitement du stock intermédiaire : 40,49 % en Cr2O3 et 34 ppm en Phosphore Petits rocheux obtenus après le traitement des rocheux de l’usine de traitement à la liqueur dense :
    34,02 % en Cr2O3 et 34 ppm en Phosphore.

    Télécharger la version PDF

© MESupReS 2009 - 2019. Mentions légales
(p) Secrétariat Général | Direction des Technologies de l'Information et de la Communication (DTIC)
Contact: dtic@mesupres.gov.mg - Tous droits réservés